Mes logiciels quotidiens – Linux

Dans la même veine que la première fois, ce petit pense-bête devrait me permettre de retrouver mes petits lors d’une nouvelle install, publié ici en espérant qu’il puisse servir à d’autres au passage.

Ce billet fait partie d’une petite série sur le même thème :

Les impératifs

  • VirtualBox
    Ca… je crois que c’est un de mes logiciels préférés depuis que je l’ai découvert ! Il permet de faire tourner d’autres systèmes d’exploitations (Windows, Distributions Linux, Serveurs, etc.) sur des machines virtuelles. En gros, je développe sous linux, et j’ai un IE lancé sous Windows dans la fenêtre d’à côté pour vérifier au cas où.
  • cups-pdf
    Tout petit et tellement utile… Il permet d’ajouter une imprimante PDF. Une page web de confirmation de paiement ? Hop, le PDF qui va bien conservé au frais.
  • Firefox, mon navigateur préféré, avec ses petites extensions qui vont bien :
    • Bookmarks Synchronizer
      Qui me permet de synchroniser de temps en temps mes marque-pages entre les différents navigateurs que j’utilise.
    • Fullerscreen
      Un truc de Daniel pour avoir un vrai plein-écran avec Firefox.
    • gMail Notifier
      Etre averti de l’arrivée de ses e-mails sur son compte gMail.
    • ScribeFire
      Pour bloguer manière feignasse.
    • measureIt
      Pratique pour connaitre la taille que doit prendre une image sur une future page web pas exemple…
    • html validator
      Savoir où j’ai fait des erreurs…
    • Dom inspector
      Distribué directement avec Firefox, il permet d’éplucher les pages web jusque dans les moindres détails.
    • Web Developer
      Afficher une page sans les images, sans les CSS, etc. Evidemment, c’est tout de suite plus utile à un développeur qu’à un internaute habituel…
    • Firebug
      Beaucoup plus poussé que le Dom inspector, un « must have » quand on développe pour le web.
    • Google Pagerank Status
      Pour connaitre le référencement d’un site ou d’une page en un clin d’oeil.
  • mozilla-mplayer
    Et le plugin Firefox qui va bien avec le logiciel ci-dessus.
  • Frozen Bubble
    Ne pas l’installer serait impensable ! Pour les petits moments de détente. Beaucoup plus rigolo quand on joue à 2.

Développement

  • SSH
    Me permet de prendre le contrôle à distance de mes serveurs ici ou là.
  • Eclipse
    Le logiciel idéal pour développer. Perso, je l’utilise pour tout ce qui touche au développement web. Il gère parfaitement le PHP5 et il est facile de l’interfacer avec un server SVN pour le travail en équipe ou tout simplement pour pouvoir revenir en arrière au besoin.
  • Quanta Plus
    C’est un mensonge, je ne l’utilise plus. Ceci dit, c’est un très bon logiciel de développement web aussi. Mon préféré juste après Eclipse.
  • MySql Administrator
    Permet de gérer des serveurs MySQL. Gestion des utilisateurs, des bases de données, paramètres des serveurs, gestion des différentes bases de données. En gros, un PhpMyAdmin en 100 fois plus puissant et plus pratique !
  • FileZilla
    Est-il encore besoin de le présenter ? Un client FTP des plus connus et des plus pratiques, tout simplement. J’ai été ravi de le retrouver à mon passage sur Linux.
  • Internet Explorer 6
    Pareil, je ne l’utilise plus depuis que je me sers d’une machine virtuelle avec Windows. Mais je le signale quand même tant il est pratique quand on développe pour le web sous Linux.
  • Subversion
    Ca… je ne l’utilise pas en tant que tel sur mon ordinateur, mais sur un serveur au bureau. C’est le top ! Gestion centralisée de toutes les version de développement, très pratique pour un travail en équipe. Très bien intégré à Eclipse.

Utilitaires

  • Audacity
    Enregistrer un son, en modifier un autre… Bref, le meilleur logiciel que je connaisse dans ce domaine (du moins suffisamment simple et qui me permet de faire tout ce que je veux).
  • TrueCrypt
    TrueCrypt permet de chiffrer des partitions entières, des disques virtuels et un tas d’autres choses. C’est l’équivalent open-source que j’ai trouvé à PGP (dont le code est maintenant fermé… donc…).
  • Gcolor2
    Un « must have ». Pipette pour sélectionner une couleur à l’écran, références TSL, RVB et web. Que du bonheur !
  • CHM Viewer
    Permet la lecture de fichiers d’aides Windows au format CHM (utile pour la doc PHP notamment).
  • rar
    Pour pouvoir décompresser les fichiers rar. Ca peut parfois être assez pratique.
  • gDesklets
    Pour mettre tout et n’importe quoi sur votre bureau
  • Amsn
    Parce qu’il y a des jours où Gaim me gonfle.
  • Gallery Remote
    Un petit outil tout bête en java qui me permet de publier mes photos sur mon site Gallery en toute simplicité.
  • Skype
    Pour pouvoir discuter avec les ceusses qui z’ont pas de machin compatible avec MSN.
  • aMule
    Un équivalent d’e-mule pour Linux. Je m’en sers une fois par an à tout casser mais ça peut être pratique.
  • Motion
    Permet soit de transformer sa webcam en détecteur de mouvement, soit simplement de récupérer des images successives avec sa webcam.
  • FFMpeg
    En complément de Motion pour passer des images successives au format film.
  • manpages-fr
    Pour avoir le manuel Ubuntu en français.

Si vous avez d’autres suggestions, les commentaires sont ouverts, n’hésitez pas à enrichir la liste 😉

7 commentaires

  • Merci pour ces liens intéressants.
    Une question sur Virtual box : tu l’installes et ensuite, comment ça se passe? Tu trouves un windows et tu l’installes dedans? Pour le moment, j’ai Wine que je vais jeter, tant ça marche mal et un double boot avec le XP installé d’origine avec ma bécane.
    Wine marche pas bien, et le double boot est chiant. Je n’ose pas formater les deux partitions windows parce que je ne sais pas où est physiquement le grub et que je ne suis pas sûre de pouvoir utiliser un windows OEM avec Virtual box.

    Sinon, pourquoi pas pidgin en messagerie instantanée?

  • Et aussi : VLC n’est-il pas mieux que Mplayer pour la vidéo?

  • Hello Agnès !

    Pour VirtualBox, rien, mais alors rien à voir avec Wine (VirtualBox n’émule pas Windows, il en fait marcher un vrai) ! Et tu as très bien compris le principe : tu installe un logiciel qui te donne accès à une machine vierge sur laquelle tu installe Windows. Ça parait un peu compliqué comme ça, mais vraiment c’est très simple. Je t’invite vivement à l’essayer (ça doit faire autour des 30Mo, c’est très light). Perso, depuis que je l’ai, il est vraiment plus que rare que je me serve de mon dual-boot. Niveau Windows OEM, ça marchera sans problème, mais il risque de te demander une nouvelle clef parce que la machine n’est pas exactement la même (à tester, mais je n’y crois pas). Sur VirtualBox, j’avais pondu un petit truc si ça t’intéresse : http://www.souslestoits.net/blog/in

    VLC mieux que Mplayer ? C’est un débat qui a fait couler beaucoup d’encre. Perso, pour ce que je me sers de la vidéo, Mplayer me va très bien. Ceci dit, je me souviens un temps avoir marché avec VLC. Comme quoi…

    Pourquoi pas pidgin ? Ben… parce que je ne connais pas encore. J’y vais de ce pas !

  • Merci pour tes réponses.

  • Par Barbatruc 

    Toujours aussi intéressants ces billets, je rajouterai : gtkpod pour les utilisateurs de lecteurs MP3 distribués avec un fruit dessus… on a droit de faire de la pub ou c’est comme à la télé ?! Donc en clair (c’est toi qui paiera les droits) pour les ipods, ça fonctionne du tonnerre de dieu, un vrai plaisir.

  • Hum, si PGP est fermé, c’est pas une raison pour ne pas utiliser OpenPGP 🙂 .

  • @ Diti : A ma connaissance, OpenPGP est essentiellement tourné vers le chiffrement de messages, résidant sur des fonction de clef publique / clef privée. Pour ma part, je me sers essentiellement du chiffrement de partitions ou de containers et si je ne m’abuse, OpenPGP ne propose pas ce type de fonctions.

Ajouter un commentaire