Lancer une application au démarrage de Xubuntu

Il est parfois utile de pouvoir lancer une application automatiquement au boot de Xubuntu, avant même que la connexion utilisateur ait eu lieu. Typiquement, ça peut servir à lancer Hamachi, un wifi, etc…

Perso, j’ai un petit serveur web sous Xubuntu sur une eeeBox. Ça ne consomme quasiment rien, et mon paternel peut s’en servir pour aller sur Ternet quand il vient passer quelques vacances à la campagne. Bien entendu, j’ai besoin de lancer quelques scripts au démarrage et comme je ne me souviens jamais de la méthode et que je la recherche à chaque fois, je me la recopie ici histoire de gagner un peu de temps la prochaine fois. Hop !

Ouvrir un nouveau fichier avec les droits administrateur et y placer les commandes de lancement :

#!/bin/sh
sudo monApplication

L’enregistrer sous monApplication dans le répertoire /etc/init.d/

Créer un raccourcis dans le dossier /etc/rc5.d/ comme suit :

ln -s /etc/init.d/monApplication /etc/rc5.d/S999monApplication

Au prochain redémarrage, monApplication se lancera automatiquement.
Et à la prochaine bidouille, je gagnerais 10 minutes 😉

Source

5 commentaires

  • Tient ça existe Xubuntu? :p

  • pour faire cela, dans /etc/init.d il y a un fichier rc.local qui est fait exprès pour ça.

  • Par redtux 

    les répertoires ont changé depuis, voir sur http://forum.xubuntu.fr

  • Pourquoi forcément lancer le programme avec sudo?? Si c’est un programme utilisateur, il ne faut pas.

    En plus sous Xfce il suffit d’aller dans « Session et démarrage » , onglet « Démarrage automatique ». Autant profiter d’être sous Xfce pour utiliser les outils graphiques de gestion de paramètre (si vous aimer bidouiller les fichiers, je vous conseille Lxde ou openbox en standalone).

    • Cet article est vieux… très vieux… Ce qui explique les commentaires d’enrichissement de Jeanfi et Redtux sur les modifications ayant eu lieu depuis sa parution. Comme entre temps j’ai changé de distribution grâce à une machine plus puissante, ce billet n’a pas bénéficié de mise à jour.

      Pour les avantages de lancer des programmes en root, dans mon cas, il s’agissait de lancer des éléments avant le chargement des sessions. Du LAMP notamment. Cela permet à certains services de démarrer sans avoir besoin qu’un utilisateur se connecte, ce qui peut être très pratique pour relancer les services après des reboots distants notamment.

      Cet ordi était de temps en temps utilisé pour de la navigation internet, donc j’avais besoin d’un clicodrôme peu gourmand. Sinon, croyez moi, je serai parti sur une Debian sans interface graphique 😉

Ajouter un commentaire