De l’accessibilité des sites web en mobilité

Tel-mobile J’entends souvent dire qu’il faut une version mobile pour un site internet (soyons francs, quand on m’en parle, on appelle ça une version iPhone, ça fait mieux) et je dois dire que je suis assez d’accord. On ne recherche pas la même chose en situation de mobilité que derrière l’écran de son ordinateur confortablement, vautré dans le sofa. Une version bien épurée, pratique et ergonomique permet à l’internaute de gagner du temps et offre une bien meilleure expérience utilisateur. On ne s’adresse pas à l’internaute de la même manière quand il est sur un ordinateur ou sur un téléphone.

Ceci étant, proposer une version optimisée pour les téléphones ne doit pas dispenser de proposer une version générale « compatible » mobile…

Prenons le cas d’une personne qui n’a pas le temps de finir de lire un article sur son ordinateur, il synchronise son favoris (aujourd’hui via MobileMe ou Google Bookmarks, demain via Weave) et tente de finir sa lecture dans les transports en communs. Imaginez sa surprise quand il tombera sur un site optimisé pour son téléphone qui ne proposera peut-être même pas l’article en question ?? Et si l’article est présent et que votre lecteur se souvient simplement de sa navigation pour le trouver, comment fera-t-il si rien n’est plus à la même place ?

Aujourd’hui, les smartphones sont capables d’accepter beaucoup de choses et une version dégradé pour appareils mobile (Windows Mobile, Opera-Mini) n’est souvent pas difficile à obtenir en respectant quelques règles de développement non-obstructif.

A mon goût, une déclinaison de site web optimisé pour les téléphones mobiles, (voire des versions) est une bonne chose. Proposer un site « compatible » avec les téléphones est un impératif (et un gage de professionnalisme). L’internaute devrait toujours pouvoir choisir de naviguer sur une version ou une autre. Un petit lien d’une version à l’autre pourra faire l’affaire. C’est peut-être même une manière élégante de lui signaler qu’il pourra finir sa lecture dans le tram.

Pour info, ce site passe sur l’essentiel des navigateurs mobiles que j’ai pu tester. Il ne propose pas encore de version iPhone, mais le printemps n’est pas fini 😉

Illustration : marketingfacts

Ajouter un commentaire