Archive pour novembre 2010

WordPress : WPtouch 1.9.20 traduit en Français

La version 1.9.20 de WPtouch de BraveNewCode est la dernière version gratuite avant le passage à la version pro. Cette version est déjà internationalisée, donc prête à être traduite. Si vous l’avez installé, vous aurez remarqué la présence de la langue française dans le choix des options. Mais elle n’est pas fonctionnelle. En fait, il lui manque le dictionnaire de traductions.

Qu’à cela ne tienne. Le fichier de projet de traduction est présent et déjà très avancé par Maître Mo. La traduction livrée avec WPtouch date un peu et il manque quelques éléments de la dernière version.
J’ai donc refais un inventaire des sources et complété les éléments manquants (accessoirement corrigé quelques fautes de frappe au passage, oui Maître ;-))

Pour l’installation, il suffit de placer le fichier fr_FR.mo dans le répertoire suivant :

/wp-content/plugins/wptouch/lang

Si vous souhaitez faire joujou avec la traduction (voir ici comment traduire un plugin), vous trouverez le fichier de projet fr_FR.po actualisé dans l’archive.

Aller, au taf, je vous laisse télécharger la version française de WPtouch.
Vous me direz ce que vous en pensez 😉

Téléchargez les fichiers de traduction de WPtouch


Traduire un site web ou un logiciel avec PoEdit

Logo PoeditIl arrive fréquemment que l’on tombe sur un plugin ou un logiciel qui ne soit disponible que dans le langue de Shakespeare, ou du moins, qui ne soit pas disponible dans le franc gaulois que nous connaissons bien.

La méthode la plus répandue (et heu… la plus efficace ?) pour rendre un site ou une application multilingue consiste à se servir de GNU Gettext. Cet outil se sert de fichiers de traduction ayant une extension *.mo (le fichier traduit compilé). Vous les trouverez généralement dans un dossier lang, ln, lng, etc.

A partir de là, il y a 2 solutions, soit vous trouvez dans le même dossier ou dans le dossier des sources, un fichier avec une extension *.po (le projet de traduction), soit il va falloir aller farfouiller dans les sources du logiciel pour trouver les textes à traduire. Dans un cas comme dans l’autre, rien de dramatique. Lire le billet »


SEO : Yahoo! Clues affiche les requêtes précédentes

Yahoo! lance un concurrent de Google Trends : Yahoo! Clues. Encore en version Beta, l’application permet néanmoins d’effectuer des analyses de mots clefs sur les Etats Unis.

Yahoo! Clues propose un nouvel angle d’approche par rapport à Google Trends. Hormis le fait que les recherches ne sont pas issues du même moteur, il est beaucoup plus orienté e-marketing et propose l’âge, le sexe et le CSP des internautes qui ont effectué des recherches sur certains mots.

La plus grosse avancée tient surtout dans la possibilité de naviguer dans l’historique de recherche pour un mot donné : Yahoo! Clues permet de voir les recherches effectuée avant et après l’expression demandée.

Vous pensiez vous positionner sur un mot clef ? Et si finalement, il était plus judicieux de vous positionner sur le précédent ? Vous permettriez à l’internaute de faire une recherche de moins, après tout, on est là pour lui rendre service non ? 😉

[source]


iPhone et Google Analytics : Quicklytics devient top !

Perso, j’aime bien jeter un oeil sur les stats de mes sites en temps réel. Pour ça, j’avais besoin d’une petite application simple et rapide sur iPhone qui me donnerait juste accès à 2 ou 3 graphiques issus des stats Google Analytics. Il y a quelques temps, je suis tombé sur Quicklytics (« Cracklytics » à l’époque). Mais l’appli était lente et le rafraîchissement des données franchement laborieux.
Avec la version 5.1, Quicklytics rafraichis les données rapidement et rempli maintenant bien son rôle de petite appli d’appoint. Lire le billet »


Retrouver l’URL réelle d’un article derrière FeedBurner

Yahoo Query LanguageFeedBurner et les autres outils de raccourcis d’URL masquent l’URL réelle des articles (bah oui, suis en forme aujourd’hui !). C’est le problème que j’ai rencontré quand j’ai voulu mettre en place les miniatures sur ma revue de presse. La plupart des blogs utilisant FeedBurner, j’avais une URL de type « http://feedproxy.google.com/~r/… », or, pour la miniature, je voulais celle du site, pas celle de FeedBurner. Lire le billet »