Archive pour septembre 2008

Fichiers PDF, une partie de votre référencement ?

Référencement des fichiers PDF Ce matin, en parcourant un site en cours de construction, je tombe sur un PDF qui ne s’ouvre pas correctement sur mon ordinateur. Ni une ni deux, je couine au PDF pourri. La source est vite trouvée et je me retrouve en ligne avec le prestataire. Après quelques minutes, il me demande « Avec quelle version d’Acrobat est-ce que tu l’ouvres ? » et moi de lui répondre, « Pas d’Acrobat, c’est « Aperçu », qui est directement intégré dans Léopard ». Il me répond que le PDF est optimisé pour la version 8 d’Acrobat et que c’est surement pour ça.

Sur le coup, ça me gène un peu de publier un truc sur internet qui nécessite une version (assez) récente d’un logiciel, le site est destiné au grand public, je sais très bien qu’ils n’auront pas tous la bonne version. Je convertis donc darre-darre le PDF rétif en version passablement vieillotte. Hop, tout le monde pourra l’ouvrir…
Tout le monde… Y compris notre ami Google !

Venons en aux faits : Google indexe les PDF au même titre d’une page web, le contenu étant souvent plus riche (et plus ciblé), il est donc plus facile de bien se placer sur un moteur avec un document PDF. Pour ce faire, quelques conseils en vrac :

  • Google ne semble pas indexer les PDF dans créés une version supérieure à la 1.7 (Acrobat 7), ou du moins, je n’en ai pas trouvé.
  • Le texte vectoriel, comme les images, ne peuvent pas être indexés en tant que tel. Donc sus au texte vectorisé, et on prendra soin de compléter les textes de remplacement des images.
  • Comme sur une page web, les liens auront leur importance. Ils aident à structurer le document. Google indexera les ancres interne et cherchera à qualifier les liens externes (le site d’origine par exemple).
  • La hiérarchie du document sera à prendre en compte : titre, sous titres et contenu bien organisé. Ce sera notamment important pour les moteurs qui présentent les mots clefs dans leur contexte.
  • On prendra soin de remplir soigneusement les méta-informations (titre, description, mots clefs, auteurs, etc.)
  • Afin de sécuriser l’indexation des documents, on évitera les PDF trop lourds, quitte à scinder en plusieurs chapitres les documents importants.
  • Éviter d’enfouir les PDF au fond d’une arborescence, comme les pages web, plus ils seront proche de la page d’accueil, meilleur sera leur référencement.

Après ces petites recherches, je n’ai plus qu’à vérifier l’état des PDF que j’ai déjà mis en ligne… Et vous ? Vous êtes au top sur vos PDF ?

D’autres infos ici, ou .


Utiliser les dernières versions d’Eclipse en français

eclipse.jpgC’est les vacances… Donc j’en profite pour remettre un peu les mains dans le cambouis. Sauf que ça fait quand même quelques temps que je n’ai plus touché à Eclipse et que ma version est en anglais. En cherchant un peu ici et là, j’ai trouvé toutes les infos nécessaires pour passer les anciennes version d’Eclipse en français. Mais rien sur les versions depuis Europa (3.3.x). Apparemment, IBM ne fournirait plus les « languages packs ».

Entre temps, heureusement, le projet Babel a eu le temps d’avancer pour prendre la relève. Passer Eclipse en français est aujourd’hui un jeu d’enfant (quand on trouve la bonne info). Un petit clic sur l’espace de téléchargement du projet, et on récupère l’URL correspondant à la version installée.

Ensuite, il suffit d’aller dans « Help », « Software Udaptes » puis « Find and Install ». Aller ensuite sur « Search for new features to install ». Cliquer sur « New Remote Site » et entrer l’URL ainsi qu’un nom pour le projet. Cliquer ensuite sur « Next » et valider les différentes demandes d’installation. Un petit redémarrage d’Eclipse et nous voila dans la langue de Molière.

Elle n’est pas belle la vie ? Aller, je vous laisse expérimenter, j’ai un projet à coder moi…


[Note de service] : Blog down !

Le blog est tombé cet après-midi entre 16h et 19h… Quelques heures durant lesquelles bien entendu, j’étais en réunion… Donc aucune intervention possible.

J’ai trouvé la cause du crash, tout est rétabli. Ceci étant, ce type de modification ne se produit pas toute seule… Erreur de l’hébergeur ou petit plaisantin, ça sent l’épluchage de logs…


OGM : FANTASMES ET REALITES – Le point de vue d’un généticien

Double Hélice ADN

Suite à un article de Tristan, et surtout à force d’expliquer à droite à gauche ce que sont les OGM, ce qu’il en est, ce qui se dit, ce qui ne se dit pas, mon père a fini par rédiger un texte qui synthétise assez clairement les nombreux mois de travail passés sur le sujet. Comme il serait fort dommage que cet article ne circule que par e-mail sous le manteau, on s’est dit qu’on allait le publier là…

C’est un peu long à lire à l’écran, mais si le sujet vous intéresse un tant soit peu, je pense qu’il serait fort dommage de passer à côté. Pour ceux qui veulent, un PDF est disponible.

[UPDATE] : Mon paternel s’étant décidé à créer son blog, une mise à jour de cet article est disponible sur Les pieds dans le plat.

Bonne lecture !

Lire le billet »