Archive pour novembre 2006

Les standards du web : non !

Interdit de W3C
Imaginez : Une belle page, entièrement en strict, avec un minimum de balises et un CSS tout beau tout propre.
Tout passe au vert dans les validateurs du W3C.
J’ai pensé accessibilité tout au long de ma petite création, je sais qu’elle sera lue par Jaws avec une certaine élégance.
Bref, cette page est l’archétype fantasmée du W3C. Je suis fier comme un coq, elle est belle ma page !
Je soumets au Big Boss, qui me dit « Changez 2 mots et on envoi ! ». Chose rare…

Oui, vous avez bien lu : « et on envoi »… et c’est là que tout s’effondre ! C’est là que l’on fait une magnifique plongée 10 ans en arrière… à l’heure où le W3C fêtait ses 2 ans et où tout le monde l’ignorait du haut de son berceau ! Cette page est une newsletter. Une newsletter est lue par des lecteurs de mails. Les lecteurs de mails ne sont pas tous basés sur des moteurs de navigateur, les lecteurs de mails sont de temps en temps des webmails qui font sauter la moitié des balises pour éviter les conflits…
Bref, mon mail passe bien dans Outlook, mais se transforme en horreur dans hotmail, résultats à chier dans gmail, idem dans évolution, j’en passe et des meilleurs…

La solution ? Coder comme un goret ! C’est le seul moyen (ou presque) pour qu’un mail passe bien partout ! Surtout, la règle d’or, si une chose respecte les standards, elle ne passera pas !!! Il faut de la soupe de balises ! Bien grasse ! C’est de saison ! La soupe, c’est bon, mangez en !!

Et bien vous me croirez si vous voulez, mais poser des tableaux partout, des fonts à ne plus savoir qu’en faire, ne pas utiliser le moindre style après des mois et des mois de standards… ça relève d’un exercice assez technique. Surtout, oubliez tout logiciel libre, c’est de la merde, ils ne savent pas faire la soupe ! Heureusement, un vieux Microsoft traînait dans le coin… un coup de FrontPage 2000 et… Houuu ! La jolie page… :-S

Mais bon, ça a marché ! Bien partie, bien arrivée.

Et vous ? Je suis sûr que vous avez trouvé des solutions plus intelligentes pour vos newsletters, parce que là… je ne suis quand même pas très fier…
C’est quoi les solutions ?


Le Mac est il devenu un Compatible PC ?

Logo Apple
En postant un commentaire chez Freeroots, j’ai hésité à en faire un billet ici. La remarque de DA1L sur son article sur Linux me fait m’interroger sur le fait qu’un Mac équipé d’un processeur x86 devienne compatible PC… Du coup, on ne pourrait plus opposer Mac et PC ?
Le Mac serait-il devenu un PC ?
Si la discussion vous intéresse, c’est ici que ça se passe.


Installer TrueCrypt sur Ubuntu à partir des sources

Il est parfois inquiétant de penser que l’on peut se faire voler son ordinateur portable. Que se passe-t-il alors ? Vous avez des données confidentielles dessus ? Genre compta, numéro de carte bleue, numéro de compte, etc ?

Pour ma part, j’ai choisi l’étiquette avec nom et numéro de téléphone sous le portable, un mot de passe au niveau BIOS pour inciter la personne qui a récupéré mon portable à se servir de l’étiquette, et, en dernier recours, un fichier crypté pour sauvegarder mes documents sensibles. Pour ce fichier crypté, j’utilise TrueCrypt. Il est à la fois simple et pratique, il existe sur différentes plate-formes, et surtout, il a l’avantage d’être libre, ce qui veut dire que vous avez le droit aussi d’aller regarder dans le code source s’il n’y a pas d’oreilles mal placées.

Petit mémento pour l’installation de TrueCrypt sur Ubuntu.
Lire le billet »


Quanta plus de nouveau en Français sous Edgy !

Argh ! Ca agace !
A chaque nouvelle mise à jour d’Ubuntu, j’ai un logiciel rétif ! Un seul ! Qui refuse même sous la menace, de parler la langue de Molière ! Sagouinerie !
Manque de bol, et c’est toujours comme ça, c’est LE logiciel dont je me sers tous les jours pour développer ! re-Sagouinerie !
Bon… ben… pas grave… juste des menus en anglais. Je connais les menus français par coeur, et la lecture de la langue de Shakespeare ne me gêne pas. Mais ça énerve… Ca énerve parce qu’on arrive pas à changer la langue d’un menu alors qu’on sait que c’est techniquement possible !

Mais bon… a force de farfouiller, j’ai réussi ! J’ai mon Quanta Plus en français sous Edgy Eft !

En fait, il manque un fichier dans le paquet kde-i18n-fr fourni par Ubuntu. C’est fourbe et je n’en vois pas la raison, mais c’est comme ça.
Au passage, le paquet kde-i18n-fr est à installer préalablement bien entendu :

On installe le paquet de traduction normal :sudo apt-get install kde-i18n-fr

Pour le reste de la traduction, la solution consiste à télécharger le paquet kde-i18n-fr_3.5.6-0ubuntu1~edgy1_all.deb chez Kubuntu (qui lui est complet, allez comprendre) et à placer le fichier quanta.mo dans usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES/.
On récupère le paquet qui nous intéresse :wget http://kubuntu.org/packages/kde-356/pool-edgy/kde-i18n/kde-i18n-fr_3.5.6-0ubuntu1~edgy1_all.deb on décompresse l'archive : dpkg -x kde-i18n-fr_3.5.6-0ubuntu1~edgy1_all.deb kde-i18n-fr et on copie le bon fichier au bon endroit : sudo cp kde-i18n-fr/usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES/quanta.mo /usr/share/locale/fr/LC_MESSAGES/
Et hop, un Quanta Pluche qui cause la France !
Ouf ! Ca a enfin fini d’énerver !!!